webleads-tracker

Blockchain est une nouvelle technologie qui fait beaucoup parler d’elle en ce moment.

Bien que de grands acteurs tels qu’Axa aient investi dans plusieurs start-up dans ce domaine. Les autres assureurs, plus regardants sur leurs dépenses, peinent à en trouver des usages concrets.

En tant qu’acteur de simplification technologique, nous nous sommes aussi intéressé aux possibilités de cette innovation en tentant de lui trouver des usages spécifiques (en quoi la blockchain est indispensable ?) et exploitables (quel est le ROI espéré que peuvent apporter les services basés sur cette technologie ?).

Les nombreux articles parus sur le sujet mettent en avant le rôle de la Blockchain dans les actes de contractualisation et de gestion des sinistres, éventuellement au travers d’objets connectés.

Depuis le début de l’année, nous proposons une offre NovaCare destinée à l’industrialisation des programmes de prévention santé. L’exploration de ce nouveau domaine qu’est la prévention nous a amené à avoir une nouvelle lecture de cette technologie et d’étendre ses usages.

Notamment, dans ce cadre, les « smart contracts » pourraient avoir ici un usage particulièrement pertinent. Face à un risque identifié et une action de prévention préconisée, il serait envisageable de digitaliser l’objectif sous-jacent à cette action sous forme de « smart contract ». La satisfaction de ce contrat pourrait conduire à des gains dématérialisables pour l’assuré lui même dans une Blockchain partagée avec les partenaires de l’assureur.

Nous avons là, un usage très concret de la Blockchain que nous pouvons mettre en œuvre pour le compte d’un organisme complémentaire innovant, désireux de s’investir dans une offre de prévention à destination de ses assurés.

Si vous vous considérez comme tel, que vous avez un projet à court ou moyen terme, pourquoi ne pas en discuter ensemble ?